Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 20:07

TUNISIE. CRIME HOMOPHOBE ATROCE, A LA MEDINA DE HAMMAMET!

 

hama.png

 

Par Martine Costa

C’ était un ami charmant, il s’appelait Angelo, il était gay, sensible et doux, il vient de se faire tuer de 10 coups de couteaux, puis égorgé (dans la nuit du 1 août, à 2 h du matin) dans son appartement de la médina de Hammamet et j’espère que toutes les langues de vipères de la médina, qui disent tout haut, qu’il n’était pas normal et qui sont capables de rire devant un tel crime,  seront maudites, pour avoir tenu des propos odieux, en plein ramadan, devant la dépouille d’un homme que mon amie Sandra et moi, apprenions à connaître et dont nous connaissions la profondeur de cœur et d’âme ! 

A 2 heures du matin, notre ami Angelo, a crié "au secours!" Dans une petite rue, bordée d'habitations. Ou tout résonne et tout s’entend et PERSONNE n'est intervenu, car ici, on laisse faire, lorsqu’il s’agit d’un homosexuel, qui d’après ces gens là, n’est pas « normal » quand à éplucher tout ce qui se fait ici de « pas normal » Je préfère passer sur certaines histoires des plus glauques (que je ne manquerai pas de raconter dans un prochain article et je me ferai le plaisir de le faire)

La voisine, qui a précisé qu’elle a entendu les cris est tout de même resté devant son assiette de chorba!!!

 

30 jours de jeûne pour racheter les fautes amoncelées durant 11 mois, ne sont pas suffisants pour beaucoup!

La foule se masse toujours pour voir l'objet du délit et les commentaires vont bon train, surtout de la part de ceux qui ne le connaissez pas du tout et ne peuvent qu'affirmer des choses absolument fausses! La stupidité est un produit national brut (de décoffrage) en Tunisie! 

Il y a 3 ans, je fus victime d'un cambriolage et les policiers venus sur place, m'ont averti d'une chose:i "Madame,vous vivez ici, avec des animaux!!! et moi, outrée par de tels propos j'ai répondu "Mais pourquoi vous dites ça?"

Réponse: "Madame, des animaux!!! N'acceptez PERSONNE! Ici, vous êtes en Tunisie"

Merci Messieurs, vous me disiez la verité!

 

Des femmes d’une stupidité affligeante et médisantes, qui affirment qu' il fréquentait des clochards! Mais que savent-elles de sa vie, occupées qu'elles sont à peler leur légumes et leur rménage?

Il y a un grand paradoxe dans cette médina, car les bourgeois propriétaires des plus belles maisons, cotoient les familles qui vivent encore au moyen-äge (avec l'imbécilité qui va avec!)  

Elles et leurs enfants en rangs d'oignons, sur les lieux du crime. comme au cinéma a attendre la sortie officielle du corps ! Et hop, un « anormal » en moins et on en chante presque ! MAIS QUELLE HORREUR !

 

Il semble que ce peuple soit perdu, d'après certaines estimations et bien je ne pleurerai pas sur feu la Tunisie des ignares (pour ceux qui n'auraient pas compris, je suis sous le choc de lamort atroce d'Angelo, et je en généralise pas du tout, je parle de ceux qui se reconnaîtront!)! Je ne soutiens que mes rares amis tunisiens, à qui je fais confiance et qui se compte sur les doigts de ma main gauche (Celle du cœur !)

 

Angelo préparait un grand pique-nique du soir, sur la plage de Hammamet, à la coupure du ramadan, pour que nous allions manger tous ensemble et passer un bon moment entre amis. Nous ferons ce pique-nique pour lui en hommage à l'élégante personne qu'il était.

 

J'ai à la maison, un adorable chaton, qu'Angelo a sauvé une semaine avant sa mort.

Il nous avait appelé, pour nous dire qu'un chaton était blessé dans la médina (je précise, que ce petit chat, était agonisant à côté de tous les étals des marchands d’artisanat, à l’entrée de la médina et que seul Angelo a fait une bonne chose pour lui !) Il l’a surnommée Sofia, elle est belle comme un cœur, douce et tendre, comme l’était Angelo. (Et je pleure en écrivant ça !) Sofia n'était blessée, mais se mourait de soif, une heure après , elle serait morte et à l'entré ede la médina, car personne n'a eu l'idée de lui verser de l'eau dans une petit soucoupe! c'est ramadan et c'est ça la Tunisie!

Angelo a sauvé une vie, un animal du bon dieu et 6 jours après, il était sauvagement assassiné !

 

Angelo était un grand maquilleur professionnel en Italie, un véritable artiste et sa grande sensibilité en témoignait.

Il y a 4 jours, nous étions avec Sandra, avec lui, chez moi et il voulait m’acheter mon grand canapé. Préparant sa nouvelle maison, juste à côté de chez moi et qu’il n’habitera pas !

 

Comment exprimer, ma peine, ma révolte et mon écœurement, sinon, qu’en écrivant cet article, en espérant que vous le partagerez, pour lutter, contre l’homophobie, la violence et l’horreur.

Les différences, il en existe de toutes sortes et l’homosexualité est très répandue dans les pays arabes ! Dois-je  expliquer que l’homosexualité n’est pas une maladie, mais un choix sexuel, dont certains chercheurs affirment qu’il s’agit d’un état chromosomique et que l’on né homosexuel, tout  comme on né, avec les yeux bleus ou la bosse des maths ! Dieu a tout créé ! Alors il a créé les différences !

 

J’ai même des amis tunisiens, qui prétendent, que la majorité de leurs compatriotes sont « à voile et à vapeur » (ils savent de quoi ils parlent… Ils sont gays… et alors ?

D’autres amis européens, affirment que si beaucoup de gays viennent en vacances et s’installent en Tunisie, s’est parce qu’ils se font ouvertement draguer par des jeunes ou moins jeunes  tunisiens !  Hammamet et Béni Kiar, grandes capitales de l’homosexualité depuis des décennies !) Beaucoup de Tunisiens sont en couple homos, mais le cachent  et tout le monde fait avec ! Certains hommes mariés, bien  « propres sur eux » ont des relations entre hommes au cours de leurs soirées alcoolisées, ou pas, mais où le sexe est le thème principal de la soirée !) L’hypocrisie est de mise, même en période de ramadan !

Quant aux mères qui ferment les yeux sur la prostitution homo de leurs fils et qui sont contentes des vêtements de grandes marques qu’ils leur offrent, c’est consternant et écœurant !

Un chauffeur de taxi, a été arrêté, en flagrant délit, dans son taxi, accouplé avec un européen !

Tout le monde sait que l’homosexualité a lieu partout dans ce pays, tout le monde le nie et pire, le refoule en dansant et riant, sur le cadavre de la dernière victime !

 

Moi, je m’en fous de la vie des autres, chacun vit comme il veut, mais je déteste les esprits malsains et les pires sont ceux qui se défoulent sur les plus faibles, pour masquer leurs propres pulsions !

Par convention, on se marie, ou bien on fait comme ci, on critique et ion accuse, alors que dans l’ombre, on rêve de faire l’amour à son voisin et y’en a qui le font, ça c’est vu et su ! HONTE donc aux tunisiens, capables en plein ramadan, de trouver « normal »  la mort d’un homme, quelle que soit sa vie !

HONTE à ces femmes, bêtes comme leurs pieds, qui rient et parlent fort, pendant que l’on ramasse un corps sans vie ! HONTE à ces enfants aussi cons que leurs mères, qui attendaient en riant, la sortie du corps, sur lequel ils sont capables de cracher !

 

SVP, NE FAITES PAS RAMADAN DE CETTE FACON, CAR ALORS VOUS CRACHEZ SUR VOTRE DIEU !!!

 

Repose en paix cher Angelo, les chiens en cette période sont déjà jugés!

 

Ma révolte m'emporte, mais je pense avoir le droit de crié mon indignation et ma fureurn devant cet acte horrible!

 

Ajout d'une autre affaire similaire.

 

Il y a 2 mois, vers ma rue, je m’arrête discuter avec une vendeuse en artisanat que je connais et…

 Je vois sortir d’un porche, un Monsieur couvert de sang, 3 trous à la tête, tremblant et sanglotant, un œil très abimé, avec des bleus partout !

(Ce monsieur d’environ 30 ans, est français et passait des vacances en Tunisie. Je précise qu’il est gay, mais pour moi, cela ne devrait n’avoir aucune importance !)

Très vite je vais à lui et lui porte secours ! La vendeuse (tunisienne) m’aide à le soutenir et l’emmène à l’infirmerie du centre ville de Hammamet !

Cependant, la victime nous raconte son calvaire.

La veille, vers minuit, un de ses amis tunisiens, a qui il avait prêté de l’argent (comme font 90% des « amis tunisiens) l’appelle au téléphone, pour venir lui rembourser et le malheureux, commet l’erreur de le croire !

Dès qu’il l’a fait entrer chez lui, son supplice a commencé !

Frappé sur toutes les parties du corps et au visage atrocement marqué, le voleur voulant l’obliger à donne son code, le malheureux jurant n’avoir pas d’ragent (pas riche du tout)

 L’agresseur  à pris un sac et l’a rempli de tout ce qui pouvait avoir de la valeur (peu de choses) et l’a laissé sur le sol, comme mort !

S’étant réfugié contre une porte, visage protégé, il a échappé à la mort par miracle !

Je lui ai proposé d’aller à la police, ce qu’il a refusé, par crainte d’être exécuté par la suite !

C’est son propriétaire, qui a appelé le commissariat, à la vue de son état.

 Il  est reparti en France et ne remettra plus les pieds en Tunisie!

Soyez le bienvenu

Martine Costa

 

Lire aussi: La talibanisation de la société tunisienne " Touriste égorgé "

 

 

 

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:39

Il n'est plus  secret pour ceux qui s'intéressent à la Tunisie, que Ennahda se prépare à une longue période de domination du pays, avec l'appui de l'alliance stratégique, les Etats-Unis et le Qatar qui ont fabriqués le  scénario du  Printemps arabe pour remodeler la carte politique et  géographique, de toute la zone

 

rached

      

Ghannouchi pressenti pour être le prochain président de la Tunisie a écrit le journal émirati “Al-Bayane Al-Emirati”, affirmant que des sources bien informées lui ont assuré que Ghannouchi a “reçu le feu vert pour se préparer à occuper le poste de président de la République en Tunisie”.

 

Selon le journal, “Rached Ghanouchi sera le premier président d’un parti islamiste à devenir chef d’État d’un pays du Maghreb Arabe et deuxième président d’un régime arabe après l’égyptien Mohamed Morsi”.Le journal affirme, selon ces mêmes sources, que Ennahdha est en train d’imposer son hégémonie totale sur les postes clés du pouvoir dans le pays, avec la mainmise simultanée sur les postes de premier ministre et chef de l’État.

 

Cette information fait suite à la reconduction de Rached Ghannouchi à la tête du parti Ennahdha. Dans un premier temps, il avait envisagé de renoncer pour se consacrer à son rôle spirituel mais il est revenu sur sa décision en raison des profonds changements intervenus dans le monde arabe .

Le journal ajoute que Walid Banani, un élu Ennahda  à l’Assemblée nationale constituante, a déclaré que le prochain chef de l’Etat appartiendra au Mouvement Ennahdha, ce qui a été interprété par les observateurs comme une volonté  du parti d’occuper le pouvoir  d’une manière absolue dans le pays.

 

D’un autre côté,  la relation entre Ennahdha et leur allié dans la coalition au pouvoir, Moncef Marzouki, se détériore .Il apparait de  plus en plus évident que le mouvement Ennahdha a choisi de ne plus s’allier avec le Congrès pour la République au cours de la prochaine élection. Marzouki est quasiment isolé politiquement, après l’éclatement de son parti en différents courants, rapporte le journal.

 

Le média émirati rappelle aussi  “qu’après le refus d’un certain nombre de députés à l’Assemblée nationale constituante de voter en faveur de sa proposition de nommer Chedly Ayari gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie pour remplacer Mustafa Kemal Nabli, Moncef Marzouki a adressé  des critiques acerbes  au Mouvement Ennahdha, à l’occasion de la  cérémonie commémorant la fête de la République le 25 juillet. Il a parlé de la “nouvelle dictature en formation”, affirmant que les Tunisiens seront amenés à faire une seconde révolution.

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:26

البيان الاماراتية : الغنوشي رئيس تونس القادم

rached

 

لم يعد خافيا على المهتمين بالشأن التونسي أن حركة النهضة الإسلامية الحاكمة تعدّ العدة لفترة طويلة من حكم البلاد، مدعومة في ذلك بتحالفها الاستراتيجي مع الولايات المتحدة ومع أطراف أخرى فاعلة في صناعة سيناريو الربيع العربي وما وراءه من خطط لإعادة تشكيل الخريطة السياسية والجغرافية للمنطقة ،وفي هذا الاتجاه علمت «البيان» أن الإسلاميين في تونس قرروا ترشيح راشد الغنوشي رئيس حركة النهضة وزعيمها التاريخي لرئاسة البلاد في مرحلة ما بعد الانتخابات المنتظر تنظيمها في مارس 2013.

وقالت مصادر مطلعة لـ:«البيان» إن « الغنوشي ترشح لرئاسة الحركة أثناء مؤتمرها التاسع الذي انعقد مؤخرا بعد أن سبق له الإعلان عن تخليه عن هذا المنصب والاهتمام بدور فكري وإرشادي على مستوى أوسع ، ويأتي تراجعه عن قراره السابق في ظل تطورات جديدة وإعادة كتابة سيناريو التحول السياسي في المنطقة من قبل الحلفاء الرئيسيين المشاركين في صياغة التحولات الجذرية التي تشهدها المنطقة العربية».

ويرى المراقبون أن الغنوشي تلقى الضوء الأخضر للاستعداد لتولي منصب رئيس الجمهورية في تونس ليكون أول رئيس من تنظيم الأخوان المسلمين يرأس تونس ودولة في المغرب العربي وثاني رئيس من التنظيم بعد الرئيس المصري محمد مرسي يتولى رئاسة دولة عربية، معتبرين أن حركة النهضة الإسلامية في طريقها إلى الهيمنة التامة على مقاليد الحكم في البلاد من خلال رئاسة الحكومة ورئاسة الجمهورية معا.

وكان وليد البناني أحد نواب حركة النهضة في المجلس الوطني التأسيسي أعلن أن رئيس الدولة المقبل سيكون من حركة النهضة ، وهو ما فسّره الملاحظون على أنه توجيه لقواعد الحزب الحاكم بالاستعداد لمرحلة الحكم المطلق للبلاد، في حين ساءت العلاقة بين الإسلاميين وحليفهم في الائتلاف الحاكم منصف المرزوقي إلى درجة لم تعد خافية على أحد ، حيث بات من شبه المؤكد أن حركة النهضة حسمت أمرها في أن تكون في حل من كل تحالف مع حزب المؤتمر من أجل الجمهورية خلال الانتخابات المقبلة حيث أصبح المرزوقي في شبه عزلة سياسية بعد تفكك حزبه إلى تيارات مختلفة .

وبعد أن رفض عدد من نوابه في المجلس التأسيسي التصويت لفائدة اقتراحه بتعيين الشاذلي العياري محافظا للبنك المركزي التونسي عوضا عن المحافظ السابق مصطفى كمال النابلي ،وخلال الجلسة الاحتفالية بعيد الجمهورية يوم 25 يوليو الجاري وجّه المرزوقي انتقادات مبطنة لحركة النهضة عندما تحدث عن ديكتاتورية جديدة بصدد التشكل وقال إنها قد تدفع التونسيين إلى إعلان ثورة ثانية.

ترشح مفيد

بالمقابل ترى بعض الأطراف الفاعلة في الشأن السياسي التونسي أن ترشيح الغنوشي لرئاسة الجمهورية قد يكون مفيدا في إعلان المصالحة الوطنية وإخراج البلاد من حالة القلق العام التي تمر بها بسبب ثقافة الحقد و الكراهية والتشفي والانتقام التي سادت خلال الأشهر الأخيرة وأصبحت جزءا من الحياة اليومية للتونسيين ، خصوصا وأن الغنوشي يقود الجناح المعتدل في حركة النهضة في مواجهة شق الصقور الذي يقوده عدد من قياديي الحركة مثل الصادق شورو والحبيب اللوز.

 

تحالفات مرتقبة

 

من المنتظر أن تدخل حركة النهضة الانتخابات المقبلة في تحالف مع أحزاب إسلامية سلفية بعد أن تكون فكّت تحالفها مع حزب المؤتمر من أجل الجمهورية الذي يرى المراقبون أنه تسبب لها في كثير من الإزعاج السياسي خلال المرحلة الماضية ، كما أن تصدع حزب التكتل من أجل العمل والحريات وتراجع شعبية زعيمه مصطفى بن جعفر والذي يشغل رئيس المجلس الوطني التأسيسي سيجعلها تختار القطع مع تجربة التحالف معه والذي كان لأهداف تكتيكية ومرحلية تم تجاوزها ولم تعد حركة النهضة بحاجة إليها

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:08
tunisien-irak.pngLe Le détenu tunisien en Irak Abdallah Habib Abdallah Metoui mort poignardé

 

 

 

La présidente de l'Association des parents des prisonniers tunisiens en Irak, Halima Ifa a annoncé que le détenu tunisien  Abdallah Habib Abdallah Metoui qui avait bénéficié de l’amnistie est mort dans la prison irakienne poignardé.

Halima Ifa a déclaré avoir contacté préalablement  les autorités  afin que ce dernier ainsi que les autre prisonniers tunisiens bénéficiaires de l’amnistie soient rapatriés en Tunisie
Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 18:48

 

Un reportage de Hamdi Tlili et de David Thomson, correspondants de FRANCE 24 en Tunisie

 

 

Difficile d'évaluer leur nombre exact, mais chaque semaine de jeunes musulmans tunisiens partent pour la Syrie. Beaucoup meurent dans les combats ou sont faits prisonniers. Des jeunes partis de Tunisie pour le djihad, quelques semaines ou quelques mois avant, pour affronter les forces de Bachar al-Assad, aux côtés de la rébellion. Nos correspondants ont rencontré leurs familles et leurs proches.

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 01:48
 L’intervention américaine en Irak a préparé le terrain pour les révolutions arabes.
130112_PM_Tunisie_Quatar_Signature_accords02.jpg

Tunisie : Professeur émérite en relations internationales, à l’université de Kassel, en Allemagne, Werner Ruf, 70 ans.

Auteur de nombreuses publications concernant les systèmes politiques et les relations internationales du Maghreb, le système des Nations unies, l’Islam politique, la politique de sécurité, la politique méditerranéenne de l’UE et l’économie politique de la violence. Werner Ruf n’est pas étranger à la Tunisie, il est l’auteur du livre : «La crise de Bizerte : la tentative Bourguibiste pour résoudre les problèmes des frontières tunisiennes». Il va jusqu’à voir dans la bataille de Bizerte un prétexte pris pour obtenir de la France les avantages territoriaux que la Tunisie réclamait en vain dans le sud Tunisien. Cf. Werner K. Ruf, “The Bizerta crisis: a Bourguibiste attemp to resolve Tunisian’s border problems”, The Middle East Journal, Spring 1971, 201-211.

La thèse ne manque pas d’arguments bien qu’elle soit récusée par les autorités de Tunis, Cf. Yaroslav BILINSKI, Tunisia and France, 1956-1970, Relations between the ex-protectorate and the metropolis, University of Delaware, décembre 1971. multigr, Bibliogr, pp. 105-109

Werner Ruf, nous livre son analyse sur, la diplomatie tunisienne du gouvernement islamiste de Hamadi Jebali, celle de Bourguiba et de l’ex-président déchu Ben Ali.

Werner Ruf : Il faut distinguer deux phases : La première qui dura de 1956 à 1961 et la deuxième de 1962 jusqu’au putsch de Ben Ali. Au moment de la signature du protocole de l’indépendance, le 20 mars 1962, la Tunisie n’était nullement indépendante : La France voulait se réserver la politique étrangère de la Tunisie, les troupes françaises restaient stationnées sur le territoire tunisien. En poursuivant sa stratégie «Bouguibiste » Habib Bourguiba mettait constamment la France devant des faits accomplis, par exemple en nommant des ambassadeurs à l’étranger. Cette stratégie réussissait notamment pendant la IV République Française quand Bourguiba réussit à mobiliser une partie de la classe politique française pour ses buts en mettant la France devant les contradictions de sa propre politique et en exerçant aussi une pression morale qui misait sur les contradictions entre les actes et les paroles du gouvernement français. Ainsi la crise qui suivit le bombardement de la ville de “Sakiet Sidi Youssef ” par l’aviation française était habilement utilisée pour parvenir – avec le soutien massif des Etats-Unis – à l’évacuation du territoire tunisien par l’armée française, sauf la base de Bizerte.

La crise de Bizerte – et plus tard la nationalisation des terres de colonisation – mettait en relief les limites du Bourguibisme: Les affrontements sanglants à Bizerte, provoqués par le gouvernement tunisien, avaient pour but l’occupation des puits de pétrole d’Edjeleh avant l’indépendance de l’Algérie. Donc l’argumentation morale concentrée sur les combats de Bizerte ne touchait pas le fonds du problème. En plus, la V République de Charles de Gaulle s’avérait résistante à l’argumentation moralisante Bourguibiste.

La deuxième phase était celle d’un Etat «normal» qui avait réussi à conquérir ses attributs de souveraineté. Elle excellait par deux faits : La politique bourguibienne restait fondamentalement pro-occidentale en essayant de tirer profit économiquement de cette fidélité et de jouir du prestige que le petit pays avait acquis durant la première phase, une politique qui se manifesta par exemple dans l’élection de Mongi Slim à la présidence de l’assemblée générale de l’ONU.

Comment évaluez-vous la diplomatie tunisienne sous l’ère de Ben Ali ?

Ben Ali continua grosso modo la même politique pro-occidentale de Bourguiba. Il ouvrit grandement le pays aux investisseurs économiques étrangers et se faisait présenter comme l’élève docile du néo-libéralisme – bien plus que Bourguiba ne l’aurait probablement fait. Mais surtout : La politique étrangère fut sujette aux pouvoir personnel de Ben Ali et à son caractère vaniteux : Les ouvertures économiques étaient accompagnées d’une corruption à grande échelle, érigée en système et de la chasse aux prix de toute sorte pour faire rayonner les compétences d’un président qui n’existaient nullement. Cette dimension de la politique étrangère tournait même au ridicule quand Ben Ali réussit à s’acheter un prix des droits de l’homme.

Quelle est votre analyse de la diplomatie tunisienne de l’après Ben Ali ?

Il y a des indices clairs que la politique étrangère sous l’égide du parti islamiste Ennahda s’oriente davantage sur le Conseil de Coopération du Golfe sous le leadership de l’Arabie Saoudite et du Qatar. Tout en continuant la politique néo-libérale de l’ancien régime vers l’Union Européenne le nouveau gouvernement tunisien ouvre la porte grandement aux investissements des pays du Golfe, notamment le Qatar, Mais aussi politiquement il semble suivre inconditionnellement les buts de ces pays comme le démontre son attitude face au conflit syrien ou l’extradition de l’ex-premier ministre libyen Al Baghdadi Mahmoudi.

Le ministre des Affaires étrangères est devenu la risée de la toile et des réseaux sociaux. Beaucoup de critique et d’ironie dû à ses sorties chaotiques sur des sujets divers. Il est épinglé pour l’exemple à sa méconnaissance des dossiers diplomatiques et la légèreté de ses analyses. Quel est votre avis à ce sujet ? (Le ministre a récemment pris Istanbul pour la capitale de la Turquie au lieu d’Ankara ou l’histoire des 500 km des côtes tunisiennes)

Je pense qu’il s’agit là d’un débat intérieur tunisien dans lequel je ne voudrais pas m’immiscer. Encore est-il que le choix de ministres devrait aussi dépendre de certaines compétences concernant son ressort – ne serait-ce que pour affirmer son autorité à l’étranger autant que vers son propre corps diplomatique.

Certains néoconservateurs prétendent aujourd’hui que l’intervention américaine en Irak a préparé le terrain pour les révolutions arabes. Qu’en pensez-vous ?

En effet, le président américain George W. Bush, fer de lance ces néo-conservateurs, avait déclaré tout haut que sa politique vers le Proche Orient visait à démocratiser la région («Democratising the Middle East »). Il faut savoir cependant qu’au moins dans la tradition américaine le terme de démocratie est intimement lié à la notion d’économie de marché. Ainsi démocratisation implique toujours le modèle économique libéral et, surtout, l’ouverture des marchés. C’était d’ailleurs le but principal de la guerre contre l’Iraq. Au-delà du contrôle des ressources pétrolières c’est le contrôle des routes de transports du pétrole et du gaz, c’est-à-dire des réseaux  gigantesques de pipelines qui déterminent les géostratégies actuelles: Là réside l’importance de l’Afghanistan. Au-delà de ses ressources il s’agit de l’accès aux richesses du bassin caspien dont les richesses pétrolières et gaziers sont évacués jusqu’à présent presque exclusivement à travers le territoire russe dans des pipelines gigantesques qui rejoignent l’Europe. Et qui dit contrôle géostratégique veut dire aussi non seulement sécuriser les ressource mais aussi contrôler les routes d’accès et de transport des autres, en ce cas notamment de la Chine.

Derrière le concept de la « démocratisation du Moyen Orient » se cache clairement un projet impérialiste de domination américaine, aussi envers ses alliés. C’est justement ce qui explique la participation massive des pays occidentaux dans la guerre de l’Afghanistan: Seule la participation à la guerre leur permet de participer aussi au partage du butin, c’est-à-dire à faire valoir leurs intérêts dans les négociations sur le stat futur de la région.

Le bilan de cette politique à courte vue qui parle de démocratie et ne vise que des intérêts économiques est désastreux : Partout où il y a eu depuis 2001 une intervention militaire occidentale le résultat est la destruction des Etats qui sont devenus des « Etats en délitement »: L’Afghanistan, l’Iraq, la Libye que je compte dans cette catégorie et bientôt probablement la Syrie.

Quelle est actuellement la meilleure politique arabe à votre avis ?

Permettez-moi de répondre par une contre-question : Y a-t-il, actuellement, une politique arabe – ou plutôt une politique d’islamisation au profit des pays arabes les plus réactionnaires ?

A votre avis, va-t-on vers la  guerre en  Syrie à court terme ?

A mon avis nous sommes déjà en pleine guerre: A part l’Algérie, la Syrie (et le Liban) sont les derniers régimes séculiers qui restent dans la région. C’est un fait que, depuis le printemps 2011, l’Arabie saoudite et le Qatar soutiennent des rebelles, qu’ils organisent la contrebande d’armes et l’entrée de groupes armées généralement d’obédience islamiste militante. D’après un journal conservateur (!) allemand il y a actuellement au moins trois mille Afghans libyens en Syrie – sans parler des combattants islamistes infiltrés à partir de l’Iraq et probablement, avec l’aide de la CIA, à partir de la Turquie. C’est une vraie guerre à laquelle participent pour le moins indirectement nombreux pays de la région et, à travers la Turquie pour le moins, l’OTAN. Et cette guerre est en train de provoquer une guerre civile non seulement en Syrie mais aussi au Liban.

Je pense qu’il y a un mélange d’intérêts stratégiques occidentaux et arabes à la fois: La chute de la dictature des Assad serait un affaiblissement substantiel de l’Iran, mais aussi de la position de la Russie dans le Proche Orient. L’Occident soutient les despotes du Golfe qui, de leur côté, instrumentalisent les Sunnites, afin d’assurer leur domination, tout en islamisant les pays du Maroc, jusqu’au Croissant Fertile. Le but majeur de cette stratégie est de forger une alliance régionale contre l’Iran sur la base d’un nouvel axe Riad – Tel-Aviv. En même temps cette nouvelle puissance qui se forme autour des pays du Conseil de Coopération du Golfe est garante de l’approvisionnement en pétrole de l’Occident. La chute du système de Téhéran couronnerait cette étrange «démocratisation», sur fonds islamiste wahabite – et assurerait un «ordre» régional qui permettrait de réduire la présence militaire américaine en temps de crise économique et de nouveaux défis dans l’Océan Pacifique.

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 15:51

sousse4-300x225

En Tunisie dans la ville de Sousse, des musulmans se lancent dans la conversion des touristes venus passer leurs vacances en Tunisie. Ainsi l’opération de charme passe par l’offrande d’un cd et d’un petit livre. 

Armés de cds, de jeunes musulmanes interpellent les touristes européens

Jeunes femmes voilées obligent, mais pas seulement, car de jeunes hommes s’exercent aussi à la démonstration sur les routes jonchées d’hotels en direction de la plage. Le marketing islamique bat son plein, à l’heure où les salafistes font interdire des pièces de théâtre à Tunis, attaquent des étudiants à Manouba ou scandent des chants à la guerre contre les juifs.

Communication par le sourire

Quoiqu’il en soit, sourires et hospitalité sont de mise pour appâter  touristes et infidèles, en mal de soleil, vers une prière en direction de la Mecque.               Le 27 mars 2012, le gouvernement tunisien annonçait vouloir réorganiser le tourisme classique vers un « tourisme islamique », à comprendre comme un tourisme pour les musulmans pratiquants, notamment ceux en provenance d’Europe. L’annonce a de quoi faire frémir les habitués non musulmans. C’est tout une époque qui toucherait à sa fin.

Un jeune salafiste aborde des touristes

Les premiers signes de l’omniprésence de la religion dans la vie publique tunisienne n’ont cependant de cesse d’être dénoncé par une large minorité de tunisiens. Malgré quelques nouveaux éléments dans le décor, la Tunisie est une destination touristique sans danger, l’accueil est toujours d’une grande qualité.

laic.info/

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 14:54

 

البغدادي المحمودي كان يتوسط على إيصال المساعدات المالية التي كان يقررها  القذافي  لرموز حركة النهضة  راشد الغنوشي و حمادي الجبالي.

 

rached

 

 

 الجدل الذي احتدم في تونس بشان تسليم البغدادي المحمودي إلى طرابلس، اتهمت مصادر ليبية كانت مقربة من نظام العقيد الليبي الراحل معمر القذافي راشد الغنوشي الذي يقف حزبه وراء تسليم المحمودي، بأنه عض اليد التي امتدت له بالاموال أثناء فترة هروبه من نظام الرئيس التونسي السابق زين العابدين بن علي.

 

وكشفت المصادر أن معمر القذافي لم يكن يدخر جهدا في مساعدة رموز حركة النهضة التونسية الذين كانوا في السجون والمنفى.

وأضافت أنه من المفارقات العجيبة أن رئيس الوزراء الليبي الساق البغدادي المحمودي هو الذي كان يتوسط ويعمل على إيصال المساعدات المالية التي كان يقررها العقيد لرموز حركة النهضة من أمثال رئيسها راشد الغنوشي ورئيس الحكومة التونسية الحالي حمادي الجبالي.

وتشيع هذه الازدواجية في خطابات وممارسات حزب النهضة أجواء من الخوف على مستقبل الحياة السياسية والثقافية في تونس.

 

ويؤكد الغنوشي أن حركته تبحث عن التعايش المشترك مع بقية مكونات المجتمع التونسي، لكن الأحزاب التقدمية والمنظمات التونسية تؤكد أن حزب النهضة استغل أجواء الحرية في البلاد وشرع في "أسلمة" المجتمع التونسي المسلم المنفتح، بما يكفل سيطرة هذا الحزب على كل تفاصيل الحياة في البلد الشمال إفريقي.

Tunisie Secret

 

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 13:43

 

Révélations dangereuses du  ministre tunisien des Finances, Houcine Dimassi,qui  a présenté sa démission en raison de divergences politiques avec le gouvernement dirigé par l'islamiste Hamadi Jebali 


dimassinah.jpg


Premiere raison :Rached Ghannouchi et  le gouvernement Jebali sont  sur le   point de permettre  à plus de 20 mille ex-prisonnier politique, dont la plupart appartiennent au mouvement Ennahda, une compensation financière énorme approuvée par le gouvernement pour leur souffrance à l'ère de Ben Ali. La valeur de la compensation s'élève à environ 750 milliards  notant que cette somme aurait de graves répercussions sur la politique budgétaire, étant donné que ce montant sera retiré du système de réserve.

 

La deuxième raison : Une  transaction financière derrière le processus de remise de l'ex Premier ministre libyen Baghdadi al-Mahmoudi 

 

La troisième raison :refusant le limogeage injuste du  gouverneur de la  banque centrale, Mustapha Kamel Nabli

 

Dans une déclaration écrite dont l'AFP a obtenu copie, M. Dimassi, qui était l'un des rares indépendants à siéger au gouvernement, a expliqué sa démission par des "désaccords grandissants" avec le gouvernement en matière de politiques économique, monétaire et sociale.
M. Dimassi a dénoncé la "politique électoraliste de la plupart des membres du gouvernement" qui a pour conséquence, selon lui, de faire "exploser les dépenses de l'Etat".
Ces "dérapages" ont, d'après lui, pour "objectif de gagner la sympathie de certaines catégories sociales dans la perspective des prochaines 
élections".
M. Dimassi explique également sa décision par son opposition à un projet de loi soumis à l'Assemblée nationale constituante en vue de la réhabilitation et de l'indemnistation de Tunisiens ayant été notamment injustement incarcérés sous l'ancien régime.
Le parti islamiste Ennahda, auquel appartient M. Jebali, a soulevé la controverse en réclamant une indemnisation pour ses partisans et dirigeants opprimés sous l'ancien président Ben Ali, au même titre que les "martyrs de la révolution" qui a chassé ce dernier du pouvoir en janvier 2011.
"Ce projet nécessite des dépenses supplémentaires considérables, compte tenu du nombre important de bénéficiaires potentiels", et ce "au détriment de la situation économique et financière difficile", écrit le ministre démissionnaire.
Dans sa déclaration, cet économiste a aussi dénoncé la manière "arbitraire" et "injuste" avec laquelle le gouverneur de la Banque centrale Mustapha Kamel Nabli avait été limogé et remplacé cette semaine par Chedly Ayari.
En juin dernier, le ministre de la Réforme administrative (Congrès pour la République), Mohamed Abbou, avait démissionné pour protester contre des entraves présumées dans la lutte contre la corruption dans l'administration.

Lire aussi:


La livraison de Baghdadi Mahmoudi a été décidée par Rached Ghannouchi en personne.

 

afp

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 13:10

 

عبد الجليل الظاهري يرفع دعوى قضائية ضد وزيري الداخلية والصحة التونسيين على خلفية تعرضه للاختطاف من قبل أعوان أمن بالزي المدني.

 

 

police-ennahda.jpg

 

تونس - قال الناشط النقابي عبد الجليل الظاهري رئيس "شبكة تونس للحقوق والحريات والكرامة" إنه قدم شكوى عدلية ضد وزير الداخلية علي لعريض ووزير الصحة عبد اللطيف المكي، القياديين في حركة النهضة الإسلامية، بعد أن تعرض لـ "عملية اختطاف" الأربعاء من قبل أعوان أمن بالزي المدني.

وكشف الظاهري الذي يشغل أيضا كاتبا للجامعة العامة للصحة صلب الإتحاد العام التونسي للشغل في تصريح لصحفية "الشروق" التونسية إن "ثلاثة أعوان من الأمن بالزي المدني صعدوا عنوة إلى سيارته وأجبروا عائلته على النزول منها ثم تم اقتياده إلى مركز شرطة المرور وسط العاصمة تونس أين تم احتجازه".

وأضاف أنه لم يتم الإفراج عنه إلا بعد اتصالات أجراها خلال فترة الاحتجاز مع رئيس الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الإنسان عبد الستار بن موسى وعدد من النشطاء الحقوقيين الذين حضروا على الفور.

وتأتي عملية "اختطاف" الظاهري على خلفية دعوته "كافة العاملين بكافة مستشفيات البلاد إلى تنفيذ وقفة احتجاجية من أجل دعم الحركة الاحتجاجية التي يقودها نقابيون وأطباء وممرضو وعملة المستشفى الجهوي بمحافظة صفاقس حيث رفضوا قرار وزير الصحة بتعيين النهضوي جمال الحكيم مديرا جديدا للمستشفى.

وأمام رفض طاقم المستشفى للحكيم مديرا جديدا حاولت الحكومة تنفيذ "القرار الوزاري"باستعمال القوة العامة مدعومة بميليشيات حركة النهضة لكن طاقم المستشفى تصدى لقوات الأمن ما أدى إلى حصول مواجهات دامية خلفت 30 جريحا من نقابيين وأطباء وممرضين وكذلك من أعوان الأمن.

واعتقلت السلطات الأمنية 4 نقابيين في خطوة وصفها المراقبون بأنها تتنزل في إطار الهجمة التي تشنها حكومة النهضة على الإتحاد العام التونسي للشغل لتركيعه وتجريده من استقلاليته.

وطالب الأمين العام لإتحاد الشغل حسين العباسي بإطلاق سراح كل النقابيين فورا مشددا على أن الإتحاد "لن يتخلى عن أي نقابي وعن أي عامل يتعرض للظلم وللإيقاف".

واتهم العباسي الحكومة بأنها "تكيل تطبيق القانون بمكيالين حيث لا يطبق القانون بصرامة إلا ضد النقابيين" متسائلا "لماذا لم يطبق القانون بكل هذه الصرامة ضد من أحرق مقرات الدولة ومقرات المحاكم وضد من أنزل العلم التونسي".

واعتبر المكتب التنفيذي لإتحاد الشغل أن "جوهر الخلاف مع الحكومة سياسي يستهدف الإتحاد العام التونسي للشغل بالتضييق على أنشطته وحاصرته سعيا إلى هيمنة طرف سياسي على مفاصل مؤسسات الدولة على غرار المستشفى الجهوي بصفاقس وذلك عبر تنصيب مدير عام موال له.

وطالب اتحاد الشغل بفتح تحقيق فوري وكشف حقائق الأحداث التي شهدها المستشفى الجهوي بصفاقس كما طالب بإطلاق سراح كل الموقوفين.

ووصفت الرابطة التونسية أحداث المستشفى الجهوي بصفاقس بـ "الهجمة الشرسة شنتها قوات الأمن مدعومة بعدد من ميليشيات الحزب الحاكم".

لكن وزير الداخلية علي لعريض قال إن "جهاز الأمن يقف على نفس المسافة من كل المواطنين" مشددا على أن "كل من يخل بالأمن ويعتدي على رجال الأمن فإن القانون سيأخذ مجراه في خصوصه".

وبرأي النقابيين التونسيين فإن علاقة الحكومة بالإتحاد العام التونسي للشغل مرشحة لمزيد من التوتر والتشنج في ظل تنامي حركات احتجاج العمال على تدهور مقدرتهم الشرائية وعجز الحكومة على معالجة مشاغلهم إضافة إلى أن الإتحاد بات على قناعة بأن الحكومة تسعى للهيمنة عليه والحد من تأثيره الاجتماعي والسياسي.


Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article