Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 01:50

 

Tunisie: Angelo mort égorgé  parce qu’il aimait la Tunisie


hama 

 

Malgré ses propos durs et blessants à l’égard des tunisiens et à juste titre, nous avons été très affecté par ce témoignage émouvant de Madame Martine Costa  après l’assassinat odieux de son ami Angelo, un européen qui a élu domicile en Tunisie et qui voulait y vivre. Un jeune tunisien, qui a probablement participé à la « révolution du jasmin », l’a lâchement poignardé, puis égorgé sans qu’aucun voisin ne puisse le secourir. Devant l’horreur, certains auraient même jubilé, après tout, ce n’est qu’un gay. Comme si l’homosexualité était un crime. Comme si la Tunisie, jeunesse et vieillesse comprises, ne foisonnait pas d’homosexuels et même de pédophiles.  C’est le propre des sociétés perverses et frustrées, comme les sociétés arabo-musulmanes. En Arabie Saoudite, l’homosexualité est passible de la peine de mort par décapitation. Pourtant, dans ce pays comme partout dans les monarchies du Golfe, l’homosexualité et même la pédophilie sont des pratiques ataviques.

 

Selon nos informations, le meurtrier d’Angelo qui serait un prêtre, est un jeune tunisien de 20 ans, originaire de Gabès, qui a été arrêté dans la nuit du 1er août à Ben Aroussen en possession d’une somme d’argent et d’autres biens appartenant à la victime. Il s’agit donc d’un crime crapuleux, mais barbare. Egorger un homme est une pathologie proprement islamique. Cela nous fait penser aux pauvres moines de Tibérines qui ont été sauvagement égorgé par les barbares du GIA en Algérie. Martine Costa raconte dans son témoignage que le défunt Angelo avait sauvé un chaton quelques jours avant de se faire tuer par ce jeune tunisien.

C’est toute la différence entre l’amour de l’autre et la haine de soi, entre la civilisation et la barbarie, entre un chrétien qui prêche l’amour et le pardon et un musulman qui vocifère « Allah Akbar » en égorgeant son prochain. On se souvient encore des cris hystériques des tunisiens venus à l’aéroport accueillir Ismaïl Haniyeh aux cris « Tuer les juifs est un devoir ». Si rien n’indique pour le moment que ce jeune soit un salafiste, tout indique en revanche que la Tunisie a changé, vraiment complètement changé. Autrefois pays de la tolérance, de la paix civile, de la civilté et de l’ouverture sur la modernité, elle est devenue par la grâce du « printemps arabe » le pays du crime, de l’intolérance, de l’homophobie et de l’antisémitisme.

 

Ce criminel a agi parce qu’il profite de l’anarchie et de l’impunité générée par la « révolution du jasmin » qui, en moins de deux ans, a mis la Tunisie plus bas que terre.  Parce qu’il est émouvant pour des hommes conscients de leur humanité, et parce qu’il est affligeant pour les Tunisiens que nous sommes devenus, nous publions dans son intégralité le texte de Madame Martine Costa à laquelle nous présentons nos condoléances pour la perte d’un ami cher. Que Dieu le bénisse et qu’il maudisse son meurtrier jusqu’à la fin des temps.

 

Tunisie : Un Touriste gay tué de 10 coups de couteaux, puis égorgé à Hammamet     

 

Zitrol

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires

mat 06/02/2013 23:22


J'ai noté la sincérité des témoignages par rapport à l'assassinat de ce monsieur. J'invite tous les humains, notamment les tunisiens, à lutter contre l'hypocrisie : l'alcool et le tabac en cachette (même pendant le ramadan en pays musulmans); les violences et aggressions sexuelles vis à vis
des femmes et les atteintes vis à vis des homosexuels partout dans le monde (Inde, Tchad, Nigéria, Pakistan, Maroc, France, etc.), tout cela je l'ai vu dans ces pays où j'ai vécu. Aggresseurs et
hypocrites de tout pays et de tous bords : je vous en prie, transformez-vou, acceptez les différences ! Calmez-vous ! Respirez la paix intérieure ! cessez de juger les autres ! Aimez-vos frères
humains, même si vous pensez qu'ils font des fautes ! Que vous soyez musulmans, chrétiens, indouistes ou non-religieux, le respect des autres est la base d'une vie belle et généreuse qui vous
fera évoluer vers Dieu ( pour les croyants), vers plus de dignité, pour les autres.

zlas 04/08/2012 15:23


je suis d'accords avec l'article: nous avont encore franchi un pas vers le gouffre (hafouf) de l'obscurantisme.


mais malgré les crimes nombreux et évidents du GIA en algerie , celui des moines de tibérine n'est toujours pas éclaircis et pourait étre imputable à l'état algérien