Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 15:34

 

Grave, Slim Chiboub a reçu 1 730 000 euros du constructeur automobile français Renaut  sur un compte ouvert à la banque privée genevoise EFG...


 

renaut.jpg

 

Les multinationales sont bien présentes dans les procédures suisses ouvertes contre le clan Ben Ali. Par exemple Renault, épinglée dans l’enquête fédérale sur Slim Chiboub   un gendre du président déchu.

Entre 2001 et 2003, ce dernier a reçu 1 730 000 euros du constructeur automobile français sur un compte ouvert à la banque privée genevoise EFG au nom d’une société panaméenne, Wiliston Overseas. «L’arrière-plan économique [de ces versements] n’a pas été clarifié», précise unedemande d’entraide adressée par la Suisse à la Tunisie en août 2011.

A l’époque où cette requête a été formulée, les enquêteurs suisses nourrissaient «au moins un début de soupçon que l’obtention d’autorisations d’importation ou autres ait pu être influencée» par cette somme. Interrogé, le groupe Renault n’a pas réagi à ces informations.

D’autres pistes suisses se dessinent dans ce document – comme le transfert de 50 000 dollars à Slim Chiboub par la FIFA , sur le compte suisse d’une autre de ses sociétés panaméennes. L’homme était très présent dans les instances internationales du football. «Durant la période où il a siégé au comité exécutif [ndlr: 2004-2009], M. Chiboub avait droit à une rémunération de la FIFA», indique l’organisation basée à Zurich. Qui précise qu’elle se plie aux sanctions de la Suisse contre les membres du clan Ben Ali.

Le temps


Partager cet article

Repost 0
Published by R LA7NACH - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires