Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 11:48


Tunisie: Les révélations de TF1 sur le coup d'Etat du 14 janvier 2011
Rachid Ammar et Kamel Morjane ont trahi Ben Ali

 

 

 

Que les Américains aient été à l'origine de la déstabilisation de la 
Tunisie, du 17 décembre 2010 jusqu'au 14 janvier 2011, cela ne fait plus 
le moindre doute.

 

De toute façon, nombreux sont les Tunisiens qui le 
savent maintenant. Mais c'est bien qu'ils en soient sûrs par ce document 
de TF1. Comme on le voit dans le journal télévisé de TF1 du 27 janvier 
2011, ce sont les Américains qui ont fait partir Ben Ali le 14 janvier 2011.

 

Le général Seriati ne semble donc pas avoir joué un rôle important 
dans ce coup d'Etat déguisé en révolution. Depuis quelques mois, de plus 
en plus de Tunisiens savent que Ben Ali ne s'est pas enfui mais qu'il a 
été contraint à partir précipitamment. Beaucoup de Tunisien savent aussi 
que c'est Rachid Ammar, sous les ordres américains, qui a mené ce 
complot. Mais ce que les Tunisiens ignorent jusqu'à présent, c'est que 
Kamel Morjane, l'ancien ministre des Affaires étrangères semble lui 
aussi impliqué dans ce complot. Selon TF1, « Dans les dernières heures, 
ces deux hommes ont été en contact régulier avec les Américains. Ce sont 
eux qui poussent le président tunisien à quitter le pays en urgence ». 
En revanche, TF1 se trompe sur deux choses : Rachid Ammar n'a jamais 
refusé de tirer sur les manifestants, une désinformation lancée à partir 
de Bruxelles par le cyber-collabo Yassine Ayari et propagée par 
nawaat.org, selon le plan des services américains qui préparaient déjà 
Rachid Ammar à faire son coup d'Etat en le faisant passer pour le 
« sauveur de la révolution ». Bien au contraire, son armée et ses 
snipers ont tiré sur les manifestants dès le 18 décembre 2010 et jusqu'à 
la fin janvier 2011. Deuxième erreur de TF1 : Ben Ali n'a jamais 
envisagé de faire une escale à Paris, encore moins d'y passer quelques jours.

 

C'est une désinformation des services français pour montrer que 
la France n'accueille pas les dictateurs mais soutient les 
révolutionnaires. Selon toute vraisemblance, pour le convaincre à 
comploter contre son pays, les Américains ont fait croire à Kamel 
Morjane que c'est lui qui prendra la place de Ben Ali. Quant à Rachid 
Ammar, ils n'avaient pas besoin de le convaincre puisqu'il est un agent 
américain depuis des années. Kamel Morjane ne se doutait pas à ce moment 
là que, pour les Américains, les meilleurs alliés sont les islamistes, 
et que c'est à eux que reviendrait le pouvoir après Ben Ali. Il s'est 
donc fait avoir. Rappelons que deux jours avant le départ de Ben Ali, 
Hillary Clinton déclarait publiquement (Reuter, AFP) : « j'espère que 
l'armée tunisienne va aider Ben Ali à partir ». Une déclaration faite à 
partir de Doha !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires

Sécurité événementiel Tunisie 11/10/2016 15:49

pas 100% vrais

enis 05/02/2016 14:05

C'est Jeune Afrique et sa couv sur tous les panneaux publicitaires du pays qui a surgonflé le mythe de l'homme qui a dit non et non pas Nawaat.

jean danel 09/09/2015 22:22

Si les français analysent la vérité est la première victime

meftah fraj 03/08/2015 11:22

la thèse selon laquelle Ben Ali serait assassiné ce 14 janvier à 2h00 du matin au palais de Carthage est encore plus crédible ! un sosie aurait bien fait 'l'affaire' pour la théorie de la fuite !!!
Des témoins ont entendu des rafales d'armes, des tirs, à 2h00 du matin dans le palais de Carthage !!!

ROMDHANE 24/07/2015 16:06

لقد تقرر إزاحة بن علي منذ سنة 2003
****************************

بقلم: توفيق بن رمضان

نعم لقد تقرّر إزاحة بن علي منذ سنة 2003، صدّقوا أو لا تصدّقوا و لكن هذه هي الحقيقة، و الله العظيم لقد قال لي صديق أثق فيه كثيرا أنّ الأمريكان اتّصلوا به سنة 2003 و قد اتّصلوا بغيره من بعض رموز المعارضة زمن حكم بن علي، و قد قالوا لهم مذ ذاك التّاريخ أنّهم سيعوّلون عليهم في قيادة مرحلة ما بعد بن علي و أنّهم سيكونون رجال و قيادات المستقبل بعد التّخلص منه و حثّوهم على الاستعداد لخلافته لأنّهم قرّروا إزاحته من السّلطة سنة 2011.

و قد قال لي هذا الصّديق الذي أثق فيه ثقة كبيرة و لا أشكّ فيه البتّة، فقد قال أنّه اتّصل بالشّيخ راشد الغنّوشي و أعلمه بهاته القصّة و هذا الموضوع، و لكنّه لم يأخذ الأمور مأخذ الجدّ و كانت إجابة الشّيخ لصديقي "يا راجل من هنا لسنة 2011 تعيش ناس و تموت ناس". و يوم إزاحة بن علي و تهريبه إلى منفاه عند أصدقائه و أصدقائهم في المملكة السّعودية، اتّصل صديقي بالشّيخ و ذكّره بالحكاية و قال له يا شيخ أتتذّكر ما قلته لك سنة 2003، فكان ردّ الشّيخ أي نعم "و الله الحكاية طلعت صحيحة" فقال له ألم أقل لك هذا يا شيخ منذ سنة 2003 و لكنّك لم تتحمّس للحكاية و لم تأخذ الموضوع مأخذ الجدّ و لم تستعدّوا أنت و قيادات الحركة لهذا اليوم التّاريخي و المصيري.

و هذا هو ديدن السّاسة الغربيّون فقد يستعملون العملاء من العرب و بعد ذلك يتخلّصون منهم بالقتل أو النفي، أمّا في ما يخصّ بن علي فقد نصّبوه يوم 7 نوفمبر سنة 1987 و تخلّصوا منه يوم 14 جانفي 2011 و بعد ذلك صفّقوا للشّعب التّونسي تحت قبّة الكنقرس الأمريكي و البرلمان الأوروبي، فهل بعد هذا النّفاق من نفاق عند ساسة الغرب الأشرار و الإجراميين؟.

كاتب و ناشط سياسي
romdhane.taoufik@yahoo.fr