Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 00:19

crise-degradation-positive-de-la-note-des-banques-francaise

GENEVE - Pas un centime sur les 60 millions de francs suisses (107 MILLIARDS TUNISIEN ) d'avoirs tunisiens bloqués sur des comptes en Suisse n'appartient en propre à l'ex-président Ben Ali, selon les autorités suisses interrogées par la télévision suisse RTS.


Vu l'évolution du dossier, le DFAE (département fédéral des Affaires étrangères) est maintenant en mesure de communiquer que, à ce jour, le montant de 60 millions (la somme gelée en Suisse) ne comprend pas d'avoirs de Zine El-Abidine Ben Ali lui-même, affirme la vice-directrice de la direction du droit international public (DDIP) du DFAE, Rita Adam, dans un courriel.

L'ex-président tunisien Ben Ali ne posséderait donc pour l'instant aucun compte à son nom en Suisse. L'enquête sur les 60 millions gelés en Suisse mène aux proches du clan.

Egalement interrogé par la RTS, l'avocat de M. Ben Ali, Akram Azoury, a confirmé que son client ne possède pas un centime en Suisse.

Le président Ben Ali nie de la façon la plus solennelle, officielle et énergique, posséder des avoirs mobiliers, financiers ou immobiliers en dehors de la Tunisie et notamment en Suisse. Il ne possède rien ni directement, ni indirectement, ni par personnes interposées en Suisse et partout dans le monde, déclare M. Azoury.

Sa fortune se résume à ce qu'il possède en Tunisie: une maison, un ou deux terrains et un compte bancaire d'un montant raisonnable, assure-t-il.

En 2008, le magazine Fortune avait estimé la fortune de Zine El-Abidine Ben Ali à 5 milliards de dollars, selon la RTS.

Fin juin, une délégation d'experts tunisiens avait rencontré à Berne et à Lausanne des responsables suisses en charge du dossier de la restitution d'avoirs gelés.

Pour les autorités suisses, l'objectif est de parvenir aussi rapidement que possible à la restitution des avoirs d'origine illicite détenus par l'entourage de M. Ben Ali.

En octobre 2011, Berne avait indiqué avoir bloqué pour 60 millions de francs suisses (48,7 millions d'euros) d'avoirs tunisiens.

Ben Ali a pris la fuite le 14 janvier 2011 à l'issue de la révolution et vit en Arabie saoudite. Ce pays n'a jamais réagi aux demandes d'extradition de Tunis.

L'ex-président a déjà été condamné par contumace en Tunisie à de lourdes peines, notamment à perpétuité pour complicité d'homicides volontaires, et lui et ses proches sont aussi accusés d'une multitude de crimes économiques et financiers.


©AFP / 11 septembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires