Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 11:41

 Dans la course électorale qui se dispute actuellement en Tunisie entre la centaine de partis politiques, les islamiste d'Ennahdha (renaissance) ont déployé leur stratégie de communication.

Leur dernière trouvaille pour faire connaître leur politique sociale: sponsoriser les mariages des Tunisiens, ce afin «d’encourager les jeunes en situation difficile de se marier».

D’après Tunisie Focus, le parti Ennahdha a pris en charge l’ensemble de l’organisation de huit mariages en finançant par exemple la location de la salle ou l’achat de pâtisseries.

Plusieurs centaines de personnes étaient donc présentes le dimanche 24 juillet 2011 à l'hippodrome de Ksar Saïd, dans la région de Manouba. Le fondateur d'Ennahdha Rached Ghannouchi était également présent aux cérémonies, qui comprenaient entre autres un spectacle de chevaux et un concert du chanteur Faouzi Ben Gamra.

 


A travers ce qui apparaît comme le lancement de la campagne électorale, le parti islamiste, majoritaire dans les sondages d’opinion, s’inscrit au plus près des problématiques sociales des Tunisiens. L’occasion de mettre l'accent sur ses valeurs, qui selon Tunisie Numérique diraient «non à la polygamie, mais oui pour faciliter les procédures du mariage».

Tunisie Focus, qui qualifie l’initiative de «marketing politique et action de proximité», précise en donnant la parole à Khadouja Belgacem, l’une des sympathisantes d'Ennahdha:

«Contrairement à ce que pensent les gens, ces couples n’ont pas été choisis sur la base de leur appartenance politique. Ce sont des personnes d’origine modeste que nous avons voulu aider parce qu’elles n’ont pas les moyens de se marier».

Le président de l’instance constituante d’Ennahdha Ali Laardih avait en effet déclaré:

«Les efforts d’Ennahdha se focalisent actuellement sur la recherche des moyens et des mécanismes concrets qui facilitent le mariage de nos jeunes, surtout suite à l’accumulation des difficultés devant ce genre de projet».

Par ailleurs, ce dernier a également étayé certains des objectifs du parti:

«La famille constitue un axe principal dans la vision sociale du mouvement, étant un noyau essentiel pour réaliser l’équilibre des individus et de la société.»

A l’heure où les Tunisiens se perdent dans la cacophonie des quelque 90 partis en lice pour les élections de l’Assemblée constituante  (reportées au 23 octobre prochain), le parti Ennahdha vient d'abattre l'un de ses atouts

sociaux.

Courage kaiserrr

 

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiserrr - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires