Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 22:34

Les Blogueurs promotion CIA se dévoilent. Le cas de Slim Amamou se confirme. 

ECOUTER L'INTERVIEW EXCLUSIVE:

 Slim Amamou: "Au lieu de remercier la CIA de nous avoir débarrassé de Ben Ali, nous nous sommes mis à détester les Américains et la CIA"

Emna Ben Jemaa, l'animatrice du débat, faisait partie du voyage à Rabat qui a été organisé par une ONG américaine crée et financée par les Services secrets américains !!! 

 

 


On précise d'abord que nous n'avons pas un problème particulier avec Slim Amamou. Nous sommes nous aussi des blogueurs et nous avons commencé il y a des années et nous avons agi dans l'anonymat sous la dictature.
Nous avons un problème avec les imposteurs, les renégats et les mercenaires. Nous avons un problème avec l'opportunisme et le mensonge. Point final.Si la vidéo que nous avons diffusé a travers notre blog a eu un grand 
succès au point d'énerver slim Amamou, ce n'est pas parce que nous sommes des fans de la théorie du complot, mais parce que les Tunisiens ont soif aujourd'hui de connaître la Vérité.Nous avons attentivement écouté l'émission Net Show d'Express FM, le 20 novembre 2011 à 14h, qui avait pour thème "Les blogueurs s'expliquent sur leurs rapports présumés avec les USA". Elle est extraordinairement éclairante cette émission, et pas seulement sur Slim Amamou ! Décidément, chaque fois qu'il s'exprime, Slim Amamou s'enfonce un peu plus. Lorsqu'il dit dans cette émission que, "Au lieu de remercier la CIA de nous avoir débarrassé de Ben Ali, nous nous sommes mis à détester les Américains et la CIA", le tunile moins cultivé comprend tout à fait ce qu'il veut dire.
C'est en 2007 qu'il a été repéré par les agents traiteurs de la CIA. La même année, il effectue son premier voyage gratis aux Etats-Unis d'Amérique. Il a bénéficié du soutien financier, entre autre celui du  MEPI. A partir de 2008, il devient un habitué de l'ambassade américaine en Tunisie. 
C'est Marwane Mabrouk qui a nommé Slim Amamou comme secrétaire d'Etat à la jeunesse. En réalité, ce n'est pas directement Marwane Mabrouk mais Hakim Karoui à qui son ami Mrawane Mabrouk a demandé d'intervenir en faveur de Slim Amamou, puisque Hakim Karoui était le véritable sélectionneur du gouvernement Ghannouchi.
Revenons maintenant à l'émission d'Express FM. Mohamed Titrof, lui aussi 
invité de cette émission a dit des choses très importantes. Il a par exemple dit que Slim Amamou a participé au séminaire de Rabat qui a été organisé par une ONG américaine crée et financée par les Services secrets américains. Chose curieuse, on apprend que Emna Ben Jemaa, l'animatrice du débat, faisait partie du voyage !!! Une certaine Faten aussi. Mais on apprend que Mohamed Titrof a refusé de se rendre à Rabat. Wissem Tlili aussi. Ce dernier, ex-animateur de Boudourou avec T. Kahlaoui explique que cette question des collaborateurs avec les Américains est un vieux débat qui remonte au 14 janvier 2008. A cette époque, des blogueurs comme lui et comme Mohamed Titrof ont publiquement pris position contre toute collaboration avec des ONG contrôlées directement ou indirectement 
par la CIA. D'autres, comme Slim Amamou, Lina Ben Mhenni, Lina Ben Jouma, Heythim Mekki...qui cherchaient les voyages gratuits et les prises en charge ont accepté. Pourquoi les premiers ont refusé ? Par patriotisme et par refus de toute normalisation avec Israël.
Si on fait maintenant un recoupement avec la polémique sur facebook entre Heythim Mekki et Yacine el-Ayari, l'histoire des blogueurs collabos n'est plus une théorie du complot comme continue à le dire Slim Amamou, mais une Vérité historique. Dans cette polémique, Heythim Mekki dit que c'est Yacine el-Ayari qui l'a un jour contacté de Bruxelles pour 
lui dire qu'il y a un voyage gratuit aux Etats-Unis. On se souvient de ce Yacine qui a avoué lui-même avoir diffusé le mensonge comme quoi le général Ammar a dit NON à Ben Ali. On voit donc que tout ce monde se connait, qu'ils ont utilisé les techniques de désinformations que les Américains leurs ont apprises pour faire tomber le régime. Seulement, les Américains ne leur ont pas dit qu'à la place de ce régime 
dictatorial et corrompu, ils voulaient mettre les islamistes. Ils ne leur ont pas dit non plus que grâce à leur collaboration, ils allaient plonger dans le chaos tous les pays arabes. Slim Amamou a évoqué dans cette émission le grand penseur Tarik Ramadan pour le tourner en dérision. Pourquoi ? Parce que Tarik Ramadan a fait des révélations 
importantes sur ces blogueurs collabos. Tout comme Mezri Haddad, que nous avons été les premiers à interviewer sur son livre La Face cachée de la révolution tunisienne.
Le problème de ce Slim Amamou c'est qu'il se croit plus intelligent que tout le monde. L'histoire des blogueurs dissidents tunisiens restent à écrire, mais les élèments disponibles aujourd'hui nous permettent de dire qu'il y a eu des blogueurs patriotes,arabes et musulmans qui, tout en s'opposant à la dictature en prenant de vrais risques, ont refusé les offres alléchantes américaines. Par contre, il y a eu d'autres, une minorité, qui ont collaboré avec la CIA en oubliant que le combat démocratique tunisien ne concerne que le peuple tunisien.
m.jpg    lire aussi: 

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires

Samia Lamine 07/08/2012 17:08


La cia ne nous a pas débarassés de ben ali (sans majuscules). Le peuple a donné son sang dans une révolution spontanée. Les cyberactivistes, des partis et personnalités politiques alliés ont
intervenu pour détourner la révolution de son cours dans le sens souhaité par les usa et l'occident. S'ils croient que c une bonne stratégie, qu'ils se détrompent car nous en souffrons et payons
le prix du détournement de la révolution.

kaiser ben kaiser 09/08/2012 16:48



C'est par courtoisie que je réponds à vos commentaires
 Le peuple tunisien n'a fait aucune révolution mais il s'est laissé galvanisé par
la propagande de Jazira et excité par des cyber-activistes formés par
les américains depuis au moins 2007. Les preuves existent. Notre thèse
est celle du docteur Mezri Haddad, dans son livre "La Face cachée de la
révolution tunisienne", à savoir qu'il s'agit d'un soulèvement social
qui a été déguisé en révolution politique. Je suis un ancien étudiant de
M.Haddad à la faculté de droit (Paris Il) et je connais sa compétence
académique et son honnêteté politique, même si je suis parfois en
désaccord avec lui, par exemple sur le soutien à Béji Caid Sebsi. Il y a
près de 30 ans que les peuples murs et civilisés ne font plus de
révolution. Autrement, on l'aurait vu en Grèce (pays en faillite), en
Espagne, en Italie et même en France. Vous allez me dire que malgré le
chômage et la crise économique, ces pays sont des démocratie. Je vous
l'accorde, mais je préfère une dictature policière à une démocratie
islamiste. le prix du "détournement de la révolution", les tunisiens
vont le payer très cher et pour très longtemps, sans parler des pauvres
pays arabes que nous avons entrainé dans cette folie auto-destructrice
qu'on appelle le printemps arabe.



ocbslim 28/06/2012 16:31


Des infos bien intéressantes...

(Clovis Simard,phD) 05/03/2012 17:55


Voir mon blog(fermaton.over-blog.com),No-25. - THÉORÈME DU TOUT. -  TU AIMES LE MONDE ?