Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 21:03

tkDans son article paru aujourd'hui 13 octobre 2011 dans Le Quotidien 
d'Oran, le penseur algérien Ahmed Bensaada lève un coin du voile 
(islamisue) sur la "grande militante" yémenite.


On apprend dans cet article que Tawakkol Karaman est en réalité une 
activiste islamiste qui a été à a même école américaine que les 
cybers-activistes tunisiens et égyptiens, Lina Ben Mhenni, Slim Amamou, 
Sami Ben Gharbia, Israa Abdelfatteh, Ahmed Maher, Wael Ghoneim...etc.
Tawakkol Karaman est la fille d'Abdelssalem Karaman, un politicien qui a 
déjà servi le président du Yémen Ali Abdallah Saleh. Avant de le 
remplacer par un voile plus tendance, elle portait la Burka jusqu'en 
2004. Elle appartient au parti islamiste Al-Islâh. En 2005, elle a crée 
WJWC (Women Journalists Without Chains). Son organisation WJWC est 
depuis 2008 financée par la fameuse NED, qui est une ONG-écran de la 
CIA. Elle a reçu une subvention de plus de 150 000 dolars de 2008 à 
2010. En 2010, Tawakkol a été invité à New York où elle a rencontré 
Michèle Obama et Hillary Clinton.
On comprend maintenant pourquoi on lui a décerné ce prix Nobel de la 
paix. Il faut rappeler que la première femme musulmane à avoir obtenu ce 
prix en 2003 est l'iranienne Shirin Ebadi. Elle était la première femme 
juge de son pays et elle est devenue par la suite avocate.
Contrairement à Tawakkol Karaman, elle est donc une femme cultivée et 
moderne : elle ne portait pas le voile, même en Iran. Ceux qui n'ont pas 
encore compris que les Américains ont provoqué le "printemps arabe" pour 
imposer les islamistes au pouvoir devraient comparer les deux prix Nobel 
: une grande avocate moderniste et cultivée et une petite opportuniste 
islamiste et intellectuellement limitée.

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiserrr - dans Actualités
commenter cet article

commentaires