Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 01:58

l’hommage que Thierry Ardisson rend au philosophe tunisien Mezri Haddad sur Canal+.


 

L’émission "Salut les Terriens" de Thierry Ardisson remonte au 26/11/2011. D’abord la synthèse qu’il fait du « printemps arabe » est d’une rare lucidité. C’est l’un des rares journalistes français à comprendre que l’éléphant révolutionnaire allait accoucher du cafard intégriste. Pour des révolutions qui se faisaient au nom de la liberté et de la dignité, le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles ont raté leur coup.

Ensuite l’hommage que Thierry Ardisson rend au philosophe tunisien Mezri Haddad. Voici ce que dit Ardisson : « On est passé du printemps arabe à l’hiver islamiste. Il y a un type qui s’appelle Mezri Haddad, qui représentait la Tunisie à l’UNESCO, qui a eu cette phrase formidable : Allah est grand et Bernard-Henri Lévy est son prophète ».

On rappellera que cette formule, comme d’ailleurs celle « du printemps arabe à l’hiver islamiste » figurent dans le livre de Mezri Haddad, « La face cachée de la révolution tunisienne. Islamisme et Occident : une alliance à haut risque », édité en Tunisie avant les élections du 23 octobre 2011 et réédité en France en janvier 2012. Dans le même livre, Mezri Haddad a qualifié BHL de « nouveau Lawrence de Libye » et le printemps arabe de « nouveau plan Sykes-Picot », une expression que vient d’ailleurs d’employer le grand penseur égyptien Mohamed-Hassanine Heykel.

On remarquera sur cette vidéo le rire approbateur du grand penseur Edgar Morin, ainsi que de tous les spectateurs présents dans le studio. « Allah est grand et BHL est son prophète » est en effet une formule comique, mais elle est aussi tragique pour ceux qui savent en saisir la profondeur. Elle fait rire les gens qui ne sont pas concernés par l’orage dévastateur du « printemps arabe », mais elle fait pleurer ceux parmi les arabes qui ont encore le sens de l’honneur et de la dignité.     

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser
commenter cet article

commentaires