Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 00:19
11sep.pngC'est de cette façon que l'Occident a agi, en soutenant les forces, qui ont remplacé les régimes indésirables, dans certains pays arabes. Cela se reflétera sur l'Occident, préviennent les experts.

Au Proche-Orient il existe un proverbe: «J'ai promis, mais je n'ai pas promis d'accomplir». Les Européens et les Américains ont essayé de s'entendre avec les salafistes qui sont arrivés au pouvoir, en Libye, en Tunisie et en Égypte, et qui essaient de renverser le régime de Bachar al-Assad, en Syrie. Ils ne savent pas que, dans le monde arabe, les Occidentaux ne sont considérées que comme des benêts naïfs, qu'il est facile de tromper et d'utiliser. Le prix de cette naïveté est très grand, raconte le directeur de l'Institut de Proche-Orient, Evgueni Satanovski.

Les Américains croyaient, également, avoir trouvé un bon instrument, représenté par les Talibans. Le 11 septembre 2011, ils ont été remerciés, pour cela, à New York et à Washington. La France a fait tout son possible, pour renverser les tyrans, en Libye, elle tache de le faire, maintenant, en Syrie. Le problème consiste en ce que vous pourrez peut-être vous entendre avec un «tigre fou . Mais qu'est -ce que vous ferez quand 10 mille «tigres fous» apparaîtront à sa place. Qu'est -ce que vous ferez, si 10 mille «rats fous» apparaîssent à sa place? Chacun d'eux est un tyran qui vous hait, parce qu'il a besoin d'accepter votre aide pour renverser un grand tyran.

La France a déjà ouvert la voie à ses futurs «11 septembres», ayant commencé la guerre, en Libye. L'expert explique que Kadhafi nourrissait 23 sur une cinquantaine de régimes africains et dans ces pays, la situation était assez stable. Quand son régime a chuté, 18 millions des Africains se sont mis à se déplacer vers la Méditerranée. Ces gens se dirigeront, en Europe, avant tout, en France. Au début, ceux là seront 100 mille personnes, par an, dans 10 ans, ce chiffre atteindra un million.

L'essentiel des «salafistes», si aimés de l'Occident, c'est l'union du terrorisme et des méthodes politiques de la lutte. Il faut juste écouter les sermons de l'un des leaders les plus représentatif du mouvement, Yusuf Qardhawi, sur la chaîne de télévision Al-Jazeera. Celui-là ne cache pas qu'il est un grand amateur d'Hitler. En même temps, le processus de la radicalisation des «salafistes» se déroule, différemment, dans des pays différents, et en Syrie il a avancé plus qu'en Egypte.

Il y aura le génocide des Alawites, des Chrétiens, des Chiites et d'autres groupes. Je ne parle pas du départ des Coptes d'Egypte, la communauté chrétienne, la plus grande au Proche-Orient a perdu, à la fin de l'année dernière, un quart de million de personnes.

Pour le moment, l'Occident ne comprend pas le danger représenté par les «salafistes », la Russie et lui, ont des approches différentes envers la lutte contre le terrorisme.

Le moyen principal de prévention est évident : il ne faut pas déstabiliser les pays du monde islamique. Toute déstabilisation, dans ces pays, provoque la radicalisation des mouvements politiques. Cela signifie qu'il ne faut pas suivre le cours de la politique des Etats-Unis, qui avancent leurs propres intérêts, sans penser à demain. Dans le monde arabe, en Asie Centrale, en Afghanistan. Et, enfin, il faut coordonner plus étroitement tous les actes à la base du compromis entre tous les pays où existent des menaces potentielles.
Par Boris Pavlichtchev

Partager cet article

Repost 0
Published by kaiser ben kaiser - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires

kimdee 25/10/2012 12:52


toute interprétation des actualités en incluant le 11 Septembre comme acte terroriste d'origine arabe et/ou musulmane ne vaut pas grand-chose et ne sert qu'à embrouiller. Le 11 Septembre étant
une false flag attac fabriquée maison par les USA et le Mossad tout qui s'ensuit devrait être interprété sous cette perspective, le but étant du 11 sept. de déclarer la guerre à tout niveau au
terrorisme islamiste et arabe. Le journaliste américain investigateur William Cooper avait prédit le 11 sept. 3 mois (!) avant - et l'avait payé cher: il a été assassiné en Novembre 2001. Il
en savait apparemment trop. Juste après le 11 sept. les USA avait pris la décision de détruire la Syrie (entre autres). Voir General Wesley Clarck. à mon avis chaque interprétation qui prétend
que les USA se trompent, qu'ils ne savent pas avec qui ils ont affaire minimisent le danger que les USA représentent pour le monde et pour nous les muslmans et arabes. Oui, les djahdistes et
salafsites et tous les pervertis violent et meurtrier sont un grand danger, mais les USA le savent et c'est dans leur concept. Lire l'article qui vient tout juste après celui-ci "Alerte mondiale:
les ètats-Unis mettent à exécution leur stratégie du chaos" reflète beaucoup plus la réalité. Il est temps d'oublier que les USA ont une certaine morale. Zéro morale, et perversion des déteneurs
du pouvoir. C'est dur à croire mais c'est beaucoup plus proche de la réalité. Il est vrai aussi que ceux qui tirent les vrais ficelles et qui détiennent réellement le pouvoir sont des satanistes
et s'en foutent que des êtres humains meurent - si leurs propres morts du 11 sept. ne les intéressent pas alors comment encore croire une madame clinton qui vient à Tunis, en Égypte et en Lybie
et blablate sur la démocratie? Il est temps de savoir et de voir leurs vrais intentions. Le pire c'est qui'il y a des arabes qui se disent musulmans et qui vraiment vendent leurs âmes au diable
et on vendu leurs frères arabes: les pays du Golfe, en première zone Quatar et l'Arabie Saoudite. S'il y a un qui réalise bien ce qui se trame dans le monde est Mezri Haddad. Sinon: Webster
Tarpley (négatif: il ne critique jamais Israel, il faut donc garder son doute, MAIS: il est très informatif sur ses critiques des USA et les pays de l'OTAN). William ENgdahl et Thierry Meyssan.
Ces gens n'ont rien de conspirationniste et j'aimerai bien vous les mettre à coeur de lire et écouter ce qu'ils ont à dire. Le plus tôt nous comprendront le mieux cela vaudra et nous servera à
comprendre quels tunisiens on vendu leur âmes.